La famille, les amis, les proches, l’AlpsMan est un grand moment de partage !

Elie Besson Piton, Top finisher de l’édition 2019 nous raconte ce moment de partage vécu avec ses proches…

  • L’AlpsMan est une épreuve individuelle, néanmoins le soutien des amis et de la famille est primordial. De qui étais-tu entouré ?

Même si j’étais tout seul à courir, le fait d’être soutenu depuis le début par ma famille, mes amis, et ma compagne est vraiment très important ! Ma copine suit depuis le début toutes mes aventures elle a une place importante dans la préparation à ce genre de course. Mon père m’a fait la surprise de venir me voir au milieu du parcours vélo, juste au moment où le coup de moins bien arrivait ! Guillaume, s’est proposé la veille de la course pour m’accompagner sur la montée du Semnoz. De la famille est aussi venu me voir sur la partie course à pied, d’ailleurs, vous avez surement dû les entendre ahah !

 

  • C’est une source de motivation importante, quelles étaient tes sensations à chaque fois que tu les croisais sur le parcours ?

C’est forcément une aide psychologique et mentale très importante, surtout sur des courses d’endurances comme l’AlpsMan ! Sur le parcours, cela redonne de l’énergie, cela permet de te donner des temps de passages, de te rappeler de bien t’alimenter. Mais surtout de t’encourager pour ne rien lâcher, juste d’entendre une voix familière, où un regard peut te donner un coup de boost !

 

  • Devenir top finisher ce n’est pas seulement ta victoire, j’imagine que c’est aussi celle de tes proches ?

Être Top finisher est une victoire collective. C’est d’ailleurs pour cela que les athlètes passent la ligne d’arrivée avec leurs proches. Nous avons passé plusieurs mois à nous préparer, à être encouragés par la famille et les amis, et passer la ligne d’arrivée permet de les remercier aussi.

 

  • Peux-tu nous décrire le sentiment de joie que tu as eu lorsque tu es arrivé en haut du Semnoz et que tu as retrouvé tes proches ?

Arrivé en haut du Semnoz, le sentiment de joie est tellement immense ! C’est la ligne d’arrivée de la course, mais aussi celle des mois de préparations. Pouvoir partager cela avec mes proches est un souvenir qui restera un moment !! Et j’ai d’ailleurs hâte de pouvoir revivre ça en 2020 !