Interviews confinées - AlpsMan

Interviews confinées

Durant cette période inédite, nous avons voulu vous donner la parole pour partager avec nous votre quotidien chamboulé.

INTERVIEW CONFINÉE #1 avec Sandrine Lasserre
POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER BRIÈVEMENT ?

Je suis devenue diététicienne et athlète sur le tard, après un premier emploi dans la chimie.  Je me suis spécialisée en nutrition du sport mais j’aime la diversité du métier. En sport aussi d’ailleurs, d’où le triathlon ! Je pense être loin du cliché de la diététicienne “brocoli-vapeur” ou “5-fruits-et-légumes-par-jour”.

COMMENT DÉFINISSEZ-VOUS L’ALPSMAN ?

C’est d’abord les retrouvailles avec le triathlon après une année 2020 axée trail. 

C’est aussi un nouveau défi, qui fait suite à mon premier marathon-trail l’an dernier. Le dénivelé est mon point faible, mais j’ai appris à l’aimer… Donc l’Alpsman est la combinaison logique : du long et du dénivelé. 

Enfin c’est aussi un autre challenge et apprentissage vis à vis de mon métier. Ma préparation nutritionnelle avait porté ses fruits sur le marathon-trail, je suis sûre que cette expérience triathlon sera tout aussi enrichissante…

LIRE LA SUITE JUSTE ICI

INTERVIEW CONFINÉE #2 avec Clément Therrillion
POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER BRIÈVEMENT ?

Je suis Clément, père de famille de trois garçons de 2.5 ans et 4 mois (oui oui, des jumeaux du mois de Juillet !). Avec ma femme et ces trois petits loustics, nous vivons à Lausanne (Suisse). L’appel du lac et des montagnes est quotidien ! Je suis passionné de sports outdoor, particulièrement de sports d’endurance mais aussi escalade et alpinisme. Je fais du triathlon depuis 6 ans environ, principalement en Irlande où nous avons vécu pendant quatre ans jusqu’à l’année dernière. Alors s’il pleut ou s’il vente lors du Alpsman 2021, je serai le premier à prendre mon pied ! Enfin, le vélo et les mobilités “douces” sont pour moi non seulement du sport, mais également un mode de vie qui permet de vivre plus en harmonie au quotidien avec notre nature, si précieuse et en danger. Je laisse la voiture au garage le plus possible, même avec les enfants ! Et lorsque j’enlève la remorque de mon vélo, j’ai l’impression de m’envoler, pas mal comme entraînement nan !?

COMMENT DÉFINISSEZ-VOUS L’ALPSMAN ?

L’alpsman est un défi qui fait frémir tous les gens extérieurs au triathlon…mais également les triathlètes eux-mêmes ! C’est dire le challenge !

Le format très “nature” et outdoor en fait un monument incontournable pour qui aime marier montagnes et triathlon !

Et se dépasser à ce point est intimidant, mais donne envie de savoir ce que l’on vaut !

LIRE LA SUITE JUSTE ICI