Les ambassadeurs de l’association SEPas Impossible sur l’AlpsMan !

 

 

Nous revenons aux nouvelles de Eric BOITTE, qui a participé à l’AlpsMan Xtrem Triathlon sous les couleurs de l’association SEPas Impossible, et qui est en grande forme ! Ce triathlon XXL n’a pas malmené son corps et il a très bien récupéré de son effort.

Il nous confie avoir eu de très bonnes sensations tout au long de la course, même si la boucle de vélo lui a posé quelques difficultés. C’est un peu déçu qu’il évoque le fait de ne pas avoir pu sonner la cloche du Tournant dans les temps, il lui manquait 20 petites minutes pour avoir ce privilège. Il reste néanmoins très satisfait d’être Lake Finisher pour son premier AlpsMan !

Il garde un bon souvenir de l’organisation qu’il qualifie de « parfaite », et il est déjà prêt à réitérer l’expérience ! Il reviendra l’année prochaine serein, car il sait qu’il est capable d’achever ce format XXL de triathlon. Avec un peu d’entrainement, peut-être qu’il pourra prendre quelques minutes d’avance et finir en haut du Semnoz, qui sait ?

Son engagement avec SEPas Impossible, il souhaite le poursuivre sur le long terme, en participant à chaque course sous les couleurs de l’association. Il déclare « je ne fais plus faire du sport seulement pour moi, je le fais aussi pour les autres. Si cela peut aider à redonner le sourire à un malade, j’aurais tort de m’en priver ».

 


Nous retrouvons également Jean-Luc VAUTHIER, qui avait clôturé les arrivées de l’édition 2017. Cette année, il a nettement amélioré sa performance et a bouclé l’AlpsMan Xtrem Triathlon en 17h00, soit 1h45 plus rapide que l’année dernière !  

Pour son deuxième AlpsMan, il a couru sous les couleurs de l’association SEPas Impossible, « pour le confort des malades de la sclérose en plaques ». Mais il ne s’arrête pas là, et a aussi couru pour soutenir Zélie, une petite fille souffrant de handicap, et sa famille ; et a eu une pensée pour son papa tout au long de la course.

L’émotion était donc au rendez-vous à l’arrivée, où ses proches très fiers de lui l’attendaient.

Jean-Luc pouvait être fier de sa performance, mais également de celle de sa fille, qui a aussi remporté une médaille en participant à l’Alps Kids le même jour !

 


Prochain objectif pour tous les 2 : l’Etape du Tour, toujours sous les couleurs de SEPas Impossible !